signature bearnais
signature basque
cma-logo-mobile

Investir grâce au financement participatif

crowdfunding3FAIRE APPEL À DE PARFAITS INCONNUS POUR FINANCER UN PROJET D’ENTREPRISE ? L’IDÉE N’EST PAS SI FARFELUE. C’EST LE CONCEPT DES PLATEFORMES INTERNET DE FINANCEMENT PARTICIPATIF, OU « CROWDFUNDING ».

Cette nouvelle approche pour financer un projet se démocratise. En phase de lancement ou de développement, les artisans font eux aussi de plus en plus appel à ces sites spécialisés pour collecter des apports financiers. Si la méthode paraît simple, quelques règles de base sont à respecter. D’autant plus qu’une collecte est un formidable outil de communication et un levier potentiel à l’obtention de prêts bancaires. Les Chambres de métiers et de l’artisanat proposent de conseiller et d’accompagner les artisans dans cette démarche.

FINANCEMENT PARTICIPATIF : MODE D’EMPLOI

Face à l’émergence du crowdfunding, le réseau des cma a décidé de promouvoir ce modèle de financementface à l’émergence du crowdfunding, le réseau des cma a décidé de promouvoir ce modèle de financementalternatif et complémentaire au financement bancaire. les cma se sont associées à la plateforme« kisskissbankbank & cie », qui compte trois solutions de financement participatif : KISSKISSBANK-BANKHELLOMERCI et LENDOPOLIS.

KISSKISSBANK-BANK

Quels sont les critères de sélection des projets ?

Vous avez un projet créatif ? Un projet culturel, artistique ou innovant ?

KissKissBankBank, système de don contre don :

  • Les créateurs présentent leurs projets sur le site.
  • La communauté du créateur et le public financent les projets en échange de contreparties.
  • Mécénat participatif. Pas de montant maximum ni de minimum.
  • Les créateurs réalisent leurs projets et envoient les contreparties aux investisseurs.

Combien coûte le lancement d'une collecte ?

8% TTC (5% pour la plateforme et 3% de frais bancaires)

AUGUSTIN MILLE, EN CHARGE DES PROJETS AGRICULTURE ET ALIMENTATION KISSKISSBANKBANK, plateforme européenne de crowdfunding

On se souvient des débuts du crowdfunding, plutôt lié au financement de projets artistiques…En quoi le financement participatif est-il adapté à l’artisanat ?

Le financement participatif fonctionne bien dans le monde artisanal parce que le public a pris conscience de l’importance du savoir-faire, de la production made in France, des produits de qualité issus des circuits locaux, etc.

Quels sont les apports du partenariat instauré entre le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat et la plateforme KissKissBankBank ?

Ce partenariat nous permet de soutenir et d’accompagner les projets à deux. Les taux de réussite des campagnes sont meilleurs lorsque le porteur de projet est “mentoré“. Ils passent de 70 % à 82 % ! En outre, les conseillers de la CMA apportent une connaissance plus approfondie du dossier ce qui permet à KKBB de mieux le comprendre et de pousser les animations adéquates. Enfi n, l’intervention de la CMA contribue à augmenter la visibilité de la campagne.

Quelles sont les clés de succès d’une campagne ?

La présentation de l’opération est essentielle, elle doit être dynamique, visuelle, synthétique afin d’en permettre une lecture rapide. L’objectif est de créer un lien émotionnel avec le futur contributeur, qui ne soutiendra le projet que s’il est sensible à sa valeur. Il apparaît donc important de relater l’histoire de l’entrepreneur, le projet doit être incarné. Puis la campagne doit bénéficier d’une diffusion auprès de trois cercles : les proches (famille, amis), le réseau professionnel et le public. La majorité des contributeurs soutient un proche, mais le crowdfunding évolue, l’expérience étant gratifiante, les contributeurs commencent à revenir.

LENDOPOLIS

Vous souhaitez financer le développement de votre entreprise ?

LENDOPOLIS, système de prêts rémunérés, permet de collecter de 10 000 € à 1 million d’€

  • Les TPE/PME de plus de 2 ans proposent leurs projets de développement,
  • Les entreprises présentent une attestation financière validée par leur expert-comptable,
  • Les particuliers investissent contre une rémunération potentielle de 5% à 12% par an en fonction de la durée de remboursement et de la notation de l’entreprise.

Combien coûte le lancement d'une collecte ?

de 3% à 4% HT en fonction de la durée de l'emprunt

HELLOMERCI

Vous avez un projet personnel ou professionnel et besoin de trésorerie pour le financer ? Vous avez une micro-entreprise ?

HELLOMERCI, système de prêts solidaires

  • Les créateurs de projet fixent le montant du prêt, la période de collecte et la durée du remboursement.
  • hellomerci vérifie la maturité et la crédibilité du projet.
  • Les créateurs collectent des fonds auprès de leurs proches et du public grâce aux outils de la plate-forme. Les prêts vont jusqu’à 10 000 €.
  • Ils remboursent leurs prêteurs, hellomerci gère pour eux toutes les étapes du remboursement.

Combien coûte le lancement d'une collecte ?

de 3% à 6% TTC en fonction de la durée de l'emprunt 

FINANCEMENT PARTICIPATIF : QUESTIONScrowdfunding2

Qui peut vous accompagner ?

  • Les équipes de modération de chacune des plateformes
  • Les conseillers de votre chambre de métiers et de l'artisanat (voir plus bas).

Si l’objectif n’est pas atteint, que deviennent les fonds versés ?

En cas d’échec, les fonds sont entièrement et gratuitement reversés aux donateurs ou aux prêteurs.

Quelles sont les clés de réussite de votre projet ?

Dans financement participatif, il y a « participatif ». Veillez à impliquer votre communauté, à solliciter vos amis, vos clients, vos partenaires, vos prestataires... Ils seront vos premiers ambassadeurs et soutiens ! 

FINANCEMENT PARTICIPATIF : AUTRES SOLUTIONS

Après un cambriolage, sauvée par le financement participatif ! Véronique Bouchs, dirigeante de l’atelier Léopoldine, façonnier, témoigne :

J’ai créé mon entreprise en février 2015 en tant qu’auto entrepreneur et fondé la SARL en novembre 2015. Elle avait quatre mois d’existence lorsque mes locaux ont été cambriolés. Le stock a été volé ainsi que du matériel (deux ordinateurs, un disque dur, un appareil photo réflexe numérique). Un préjudice estimé à 15 000 euros. Une amie a évoqué le recours au financement participatif afin de me donner les moyens de redémarrer l’activité rapidement.

Comment la campagne s’est-elle déroulée ?

Nous avons lancé une campagne sur la plateforme Leetchi parce qu’elle est accessible, facile à utiliser, en demandant 2 000 euros, dédiés au rachat d’un ordinateur et de stocks. Cette somme a été réunie en deux semaines. Au bout d’un mois, j’ai récolté 4 800 euros grâce aux 105 participants, qui ont souhaité m’apporter leur soutien. La campagne a été bien relayée par les médias locaux qui ont fait état du cambriolage et de l’appel au don.

Avez-vous pu reprendre votre activité dans les temps ?

Oui, grâce à ces dons ! J’ai pu me rééquiper, j’ai notamment investi dans une alarme, du matériel de sauvegarde de données, en plus de l’ordinateur et du tissu. Le redémarrage a donc été rapide. Sans cette aide, il aurait fallu attendre le paiement des indemnités versées par la compagnie d’assurance (8000 euros) qui est intervenu seulement au mois d’avril.

FINANCEMENT PARTICIPATIF : VOS CONTACTS

Pour le Pays Basque : Rosa ALONSO 05 59 55 82 63 ou contacter par mail

Pour le Béarn : Jean-Michel CANTON 05 59 98 91 03 ou contacter par mail